Supervisions pour Sophro-Analystes, Sophrologues
et thérapeutes psycho-corporels

Une supervision est un temps et un espace confidentiel où le thérapeute psycho-corporel peut parler de sa pratique : De ses clients, de la personnalisation des protocoles et de leur application ; mais aussi de son ressenti avec ses accompagnés, des jeux transférentiels, et de tout ce qui relève du langage non verbal.

La supervision permet ainsi de rester à la bonne distance, d’accueillir l’intériorité de l’accompagné sans être envahi ou en réactions conscientes et inconscientes.
De trouver ensemble de nouvelles pistes d’accompagnement, un positionnement juste accompagnant/accompagné par rapport aux processus psycho-corporels.

En pratique, les supervisions peuvent se faire à mon cabinet ou bien par téléphone ou par WhatsApp. Ainsi, je supervise des Sophro-Analystes de diverses villes de France.  

Pourquoi la supervision est-elle nécessaire ?

Si la théorie est nécessaire pour pratiquer, l’exercice thérapeutique est grandement nourri par l’expérience. Un savoir qui s’acquiert au cas par cas dans un questionnement permanent sur deux axes principaux : 

  • Trouver comment faire face à un problème donné qui pose question,  
  • Se servir de nos propres éprouvés-ressentis comme d’un outil au service de l’accompagné. Étant ainsi nos propres outils, il est indispensable de prendre soin de nous-même entre autres par ces échanges professionnels. 

La supervision basée sur un savoir faire théorique et pratique du superviseur est alors comme une formation continue et personnalisée indispensable à notre métier. 

Qui suis-je pour vous proposer des supervisions ? 

Pour vous superviser, je m’appuie sur plus de 15 ans de pratique de la sophro-analyse, de nombreuses séances, une grande diversité d’accompagnements.

Et surtout, sur une analyse de pratique hebdomadaire avec David TISSEYRE, psychologue clinicien, formateur en psychopathologie et constellations systémiques. 

De plus, en revisitant toutes les formations en tant qu’assistante, j’ai pu exercer mon observation sur le duo accompagné/accompagnant ».

Témoignages